Séance photo grossesse en Camargue

Lorsque Barbara m’a écrit au mois de Juillet, c’était d’abord car elle est à la recherche d’un photographe pour son mariage. Mariage qui aura lieu en juin 2020.
Nous échangeons beaucoup à ce sujet. Pour voir ensemble quelles sont leurs attentes, ce qu’ils aiment. Mais aussi comment ils imaginent leur grand jour et comment je peux les aider à réaliser cela.
Ils vivent tous les deux à Paris. Mais elle me précise bien : « nous vivons à Paris mais ne sommes pas parisien ». (comme si être parisien était mal vue par les gens du sud ?!).

Nous prévoyons donc de nous rencontrer au mois d’Août, au Grau-du-Roi, lorsque ils seront en vacances chez les parents de François, le futur marié. Vous voyez le lien avec « nous habitons Paris mais… ». C’est parce-que François est très attaché au sud et à la ville du Grau-du-Roi. L’histoire familiale y est bien ancrée.
Mais, Barbara et François ne font pas les choses à moitié. Et lors de ce rendez-vous mariage, nous allons aussi réaliser leur séance photos de grossesse. En effet, ils n’ont plus que 2 mois à attendre avant d’accueillir leur petit garçon. Notre rencontre est donc l’occasion d’une pierre deux coups.

Séance photo grossesse en Camargue

C’est donc après avoir échangé à propos de leur mariage qui se déroulera aux Saintes-Maries-de-la-mer, que nous avons réalisé cette séance photo grossesse en Camargue, sur la propriété familiale. Je comprends alors qu’ils sont très attachés à cet endroit.

François n’est pas du tout à l’aise en début de séance – comme tout le monde – mais on rigole beaucoup, et finalement, on en retient un super moment plein de spontanéité. Et je suis certaine que leur petit bout sera super fier, plus tard, de découvrir ces photos réalisées dans la maison qui a vu grandir son papa.
Voilà pourquoi c’est important pour moi que votre séance (grossesse, famille ou couple) se déroule sur un lieu qui vous est cher. Un endroit qui a une histoire pour vous, qui vous rappelle des souvenirs.
Ces photos-là, auront alors une valeur encore plus importante.

A l’heure où j’écris cet article, bébé M. a pointé le bout de son nez depuis peu. Et j’ai tellement hâte de faire sa connaissance d’ici le mariage de ses parents, ou avant…